Nos amis les poissonns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos amis les poissonns

Message  I Valdarnes le Lun 12 Nov - 11:29

Jéhovah Dieu forma tous les animaux en créant au départ des spécimens de chaque espèce ou famille animale.
Le récit biblique affirme en effet que Dieu fit chacun « selon son espèce »

Ceux appartenant à la famille des sphyrénidés (de l’ordre des Perciformes) sont des poissons des mers, dont leur nom vient d’un vocable grec sphyra, signifiant « marteau »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
le même mot, homonyme, est donné à une autre famille a ne pas confondre avec celle-ci : « les Sphyrnidés, inscrite dans l’ordre des squaliformes dans la quelle fait partie justement le poisson marteau.)
Pourquoi cette dérivation ? par rapport aux sphyrénidés n’est pas bien claire, étant donné que les nôtres ( à la différence des sphyrnidés,
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
dont la tête avec deux lobes céphaliques, dépassant, rappellent effectivement un marteau, rien a voir à l’outil de menuiserie.) Ses yeux et ses narines, sont situés à chaque extrémité de sa tête, lui permettant de pourchasser plus facilement ses proies que d'autres poissons.
Ce poisson est réputé dangereux pour l'homme, mais les risques d'accident ne se limitent qu'aux chasseurs qui portent des poissons à la ceinture. Ils ont une dentition robuste le faisant ressembler à un poisson d’eau douce assez convoité par les pécheurs, je nomme le brochet.
Voilà pourquoi la sphyrène commune est aussi appelée « brochet de mer »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Corps longiligne, ressemblant à celui d'un Brochet.
Présence d'écailles nettement visibles sur le bord postérieur des opercules, ce qui le différencie de S.viridensis.
Les mâchoires sont longues et portent une dentition généreuse dirigée vers l'intérieur.
La caudale est puissante et permet au poisson d'effectuer de vives accélérations.
Le corps est argenté, le dos est strié d'une vingtaine de bandes transversales brunes ou grises qui s'estompent à mi-flancs.
Comme son cousin de rivière, est très apprécié pour sa chair, et, par analogie le concernant, il ne plaisante pas quant à mordre. Les récits ne manquent pas à propos aux agressions des baigneurs de la part de ce poisson, qui est long d’environ 1 mètre, vivant dans les eaux de notre mer Méditerrané.
Mais, un parent « exotique » de la sphyrène est un poisson de deux mètres, présent dans l’Atlantique tropicale et subtropicale, particulièrement diffusé dans la mer des Caraïbes orientales, où les habitants de ces côtes en ont grandement peur, pour cause de son agressivité. Si par cas vous en avez capturé un et l’avez cuisiné, vous devrez le craindre encore plus étant donné que sa chaire est vénéneuse. Dans les régions de récif corallien (Antilles, Pacifique, Océan Indien), une toxine, la ciguatera, infecte plusieurs poissons dont le barracuda, les carangues, le mérou, etc… La consommation de ces poisson peut entrainer des intoxications, parfois grave, c’est pourquoi il est recommandé dans ces zones de bien se renseigner avant de manger ces poissons.
Son appellation scientifique est « sphyraena picuda », mais il universellement connu avec le nom donné par la population indigène, et qu’il porte en soi déjà quelque chose de ne pas rassurant : BARRACUDA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le barracuda est attiré par ce qui brille dans l’eau et peut rappeler la luisance d’un poissonnet : c’est pourquoi on conseille de ne pas se baigner avec bijoux, pendentifs, chaines, montres, dans une mer où il est présent. Car la plupart des attaques sont dues à des erreurs : le barracuda peut prendre un bijou pour une sardine, tout comme le requin peut prendre une planche de surf pour un phoque.
La ciguatera n’est pas présente en Méditerranée, et on peut y consommer sans risque les poissons qu’on y pêche. La chair du barra est excellente, c’est d’ailleurs un des poissons méditerranéens les plus goûtés. On consomme le barracuda grillé au barbecue, ou à la tahitienne : carpaccio de barracuda « cuits » dans le citron et arrosé d’un filet d’huile d’olive. Un régal dont on ne doit pas se priver, le barracuda étant très présent en Méditerranée
Il existe une loi qui régit la reproduction des différentes espèces et nous savons qu’aucune loi ne peut apparaître par hasard, mais qu’elle est l’œuvre d’un législateur. Cette loi dit que tous les animaux et tous les végétaux doivent se reproduire “selon leur espèce”. Alors, à votre avis, les faits indiquent-ils que la vie est apparue par hasard, ou bien qu’elle a eu un Créateur? — Gen. 1:11, 12, 21, 24, 25.
Dans les Écritures, les hommes sont parfois comparés aux poissons. Le rassembleur compara les hommes à des poissons en ce sens qu’ils “ sont attrapés en un temps funeste ” comme des poissons dans un filet (Ec 9:12). Jésus Christ fit de ses disciples des pêcheurs d’hommes, et il compara les personnes justes à de beaux poissons et les méchants à des poissons qui ne conviennent pas et qui sont rejetés. — Mc 1:17 ; Mt 13:47-50

avatar
I Valdarnes
SURVEILLANT TJ
SURVEILLANT TJ

Messages : 61
Date d'inscription : 09/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les poissonns

Message  jordan le Jeu 15 Nov - 11:18

Merci mon cher frére de cette belle information Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jordan
Administrateur
Administrateur

Messages : 320
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://votj.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum